Denis Christophel

Peinture

Quand il n’est pas en poste à l’accueil de l’Espace Sorano, Denis Christophel travaille dans son atelier de peintre.
Très inspiré par les jeux de lumière virtuoses de Turner, touché également par le hiératisme de Caspar David Friedrich, Denis Christophel aspire à intégrer à son travail l’apport des abstractions américaines – celle de Rothko en premier lieu. Sans évacuer la question du paysage, il vise un équilibre, une épure, plutôt qu’une représentation clairement identifiable.
Partant de ces intentions, il développe et affine un répertoire assez limité de formes et d’effets qui se décline en quelques variantes. Ce répertoire correspond à une intériorisation du paysage, une synthèse personnelle qui se déploie sur le temps long et à travers le cadre et les contraintes de la pratique en atelier. Le motif, fruit d’un rituel contrôlé, émerge très progressivement, par glacis successifs.
« J’estime que la toile est terminée lorsque, par le jeu des recouvrements et des grattages, je suis parvenu à des modulations et des contrastes suffisamment subtils tout en ayant atteint une grande simplicité dans la composition. Le tableau doit être empreint de douceur, aérien, traversé par une horizontalité apaisante. Il est un écho de mon tempérament posé et contemplatif ; son élaboration même participe à la recherche d’un indispensable calme intérieur. » Denis Christophel

Diplômé des Beaux-Arts de Paris, Denis Christophel travaille au 6b, lieu de création associatif à Saint-Denis.
Il est représenté par la galerie Guillaume.