Colorature, Mrs Jenkins et son pianiste

Biopic castafiorique

De Stephen Temberley
New York, 1964. Au piano d’un club de jazz en vogue, Cosme Mac Moon, pris de nostalgie, évoque les douze années de sa singulière collaboration avec la cantatrice Florence Foster Jenkins.
Dans les années 30, cette riche héritière américaine se pique d’art lyrique, s’improvise soprano colorature et inflige aux plus fameux airs un traitement redoutable par sa fausseté et ses fantaisies rythmiques. Elle devient pourtant incroyablement populaire au fil de récitals et d’enregistrements improbables.
De leur rencontre au dernier concert à Carnegie Hall, Colorature nous invite à suivre le destin à la fois hilarant et bouleversant de deux personnages hors du commun.
De Stephen Temperley
Avec Agnès Bove et Grégori Baquet
Texte Français : Stéphane Laporte
Mise en scène : Agnès Boury
Lumière : Laurent Béal
Costumes : Eymeric François
Décor : Claude Plet
Crédit photo ©JM Palazon

La Presse en parle

 « Un exploit qui suscite des cascades de rires et dont on admire, au passage, la performance. » Le Point
« Tous deux, bons acteurs et bons musiciens, font rire tout en nous inspirant de l’affection pour celle qui fut le modèle de la Castafiore » Le nouvel Observateur