Jorge Rossy Vibes Quintet

avec Mark Turner & Al Foster

Jorge Rossy Vibes Quintet avec Mark Turner & Al Foster

On l’a connu batteur, attaché pendant une décennie au pianiste Brad Mehldau, avec qui il a réinventé en profondeur l’art du trio. Or, Jorge Rossy a plus d’un talent sous les baguettes car c’est comme vibraphoniste qu’il se présente à la tête de ce groupe.

Un quintet en forme de all-stars, dans lequel on retrouve à la batterie un magnifique (et rare) maître de l’instrument, Al Foster, qui fut, entre autres, le partenaire de Miles Davis et Sonny Rollins, et l’un des grands saxophonistes de notre temps, Mark Turner.

Autant dire que ce «Vibes Quintet», outre la surprise dy découvrir le leader au vibraphone et un guitariste catalan à propos duquel il ne tarit pas d’éloge, Jaume Llombart, est un groupe dont la seule somme des talents qui le composent suffit à savoir qu’il mérite le déplacement.  

Avec :

Jorge Rossy, vibraphone

Mark Turner, saxophone

Jaume Llombart, guitare

Doug Weiss, contrebasse

Al Foster, batterie

Édito

Le jazz a inventé mille façons de faire vivre des instruments, tel le saxophone, qui, sans lui, seraient peut-être restés relégués au fond de l’orchestre. Le jazz a même donné naissance à l’un d’entre eux – la batterie – en confiant à un seul homme des percussions habituellement disséminées entre plusieurs mains. Il a, par la même occasion, inventé le « batteur », ce musicien au nom si peu musical qui, pourtant, est la force vive de tout groupe de jazz, celui qui lui impulse son rythme, lui donne son allant et le dynamise, tout en relançant les solistes et en colorant la musique des différents timbres qu’il tire de son set. Cette saison de Sorano accueillera quelques-uns des grands maîtres de cet instrument, de ceux dont le geste est en parfaite adéquation avec la musique, dont chaque frappe fait sens, qu’elle soit délicate ou puissante, simple ou complexe. Des vétérans Louis Hayes et Al Foster à des musiciens en pleine maturité comme Leon Parker ou Ali Jackson en passant par Joey Baron, qui a influencé tant de batteurs actuels, c’est un éventail de frappes et de pêches que nous assisterons, comme un festival en filigrane. Bien que centenaire, le cœur du jazz n’a pas flanché et sa pulsation nous emporte pour longtemps encore. Venez battre à son rythme le temps d’une soirée… ou de plusieurs !

Vincent Bessières

Un aperçu en vidéo

En partenariat avec