HENRI TEXIER SAND QUINTET

Henri Texier

Contrebassiste, compositeur, figure du jazz en France, Henri Texier est depuis plusieurs décennies l’un des inventeurs de musiques parmi les plus sensibles et les plus passionnants. Constituant des groupes qui sont, à chaque nouveau chapitre, de véritables aventures humaines, ce musicien sans frontières fait résonner des hymnes et développe des mélodies qui empruntent aux folklores du monde tout en faisant vibrer la mémoire du jazz. Pour ce concert, il se présente à la tête de son nouveau Sand Quintet dans une version à trois saxophones, jouant des tessitures et de l’expressivité de chaque instrumentiste, pour célébrer autant l’imaginaire des Amérindiens que dénoncer le pillage des ressources naturelles. Décoiffant.

 

Avec :

  • Henri Texier, contrebasse
  • Sébastien Texier, saxophone alto et clarinettes
  • Vincent Lê Quang, saxophone ténor et soprano
  • François Corneloup, saxophone baryton
  • Gautier Garrigue, batterie

Édito

Le jazz a inventé mille façons de faire vivre des instruments, tel le saxophone, qui, sans lui, seraient peut-être restés relégués au fond de l’orchestre. Le jazz a même donné naissance à l’un d’entre eux – la batterie – en confiant à un seul homme des percussions habituellement disséminées entre plusieurs mains. Il a, par la même occasion, inventé le « batteur », ce musicien au nom si peu musical qui, pourtant, est la force vive de tout groupe de jazz, celui qui lui impulse son rythme, lui donne son allant et le dynamise, tout en relançant les solistes et en colorant la musique des différents timbres qu’il tire de son set. Cette saison de Sorano accueillera quelques-uns des grands maîtres de cet instrument, de ceux dont le geste est en parfaite adéquation avec la musique, dont chaque frappe fait sens, qu’elle soit délicate ou puissante, simple ou complexe. Des vétérans Louis Hayes et Al Foster à des musiciens en pleine maturité comme Leon Parker ou Ali Jackson en passant par Joey Baron, qui a influencé tant de batteurs actuels, c’est un éventail de frappes et de pêches que nous assisterons, comme un festival en filigrane. Bien que centenaire, le cœur du jazz n’a pas flanché et sa pulsation nous emporte pour longtemps encore. Venez battre à son rythme le temps d’une soirée… ou de plusieurs !

Vincent Bessières

Un aperçu en vidéo

En partenariat avec